00:00:00:22

Il s’agit d’une installation vidéo faite en 2006, dans le cadre de mes études.

La voiture utilisée est une vraie Citroën AX, dont j’ai conservé seulement la structure. Je l’ai recouverte de différents enduits pour lui donner cet aspect « virtuel ».

Sur la vitre arrière, j’ai installé une vidéo qui mélange images 3D et images « réelles ». L’installation représente un arrêt sur image de ma vidéo, au moment où le time code est à 00:00:00:22. 

En entrecroisant différents matériaux puis espaces à partir d’une feuille d’aluminium (matériau qui imite et déforme ce qui l’approche, par son reflet et sa malléabilité), j’aboutis à un jeu de miroir entre le virtuel et le réel, formant ainsi une sorte de boucle évolutive.

La notion de réalité devient alors très aléatoire. La voiture devient un objet hybride qui voyage à travers différents cadres spatio-temporels.

En brouillant ainsi les repères sur la nature de l’espace qui s’offre à nous, le regard est pris dans un filet et saute d’un nouage à l’autre. La toile se défait au fur et à mesure qu’elle se reconstitue.